Le jeu peut-il être une affaire d’État ?

Le jeu peut-il être une affaire d’État ?

Cela pourrait être un sujet de philo, pour nous c’est un rendez-vous !

Et quel rendez-vous, en ce 26 juin, Madame Élizéon, Préfète du Territoire de Belfort, accompagnée de Monsieur Krantz, Directeur Académique en charge de l’orientation nous ont fait l’honneur de leur visite dans nos locaux.

L’occasion de présenter à ces représentants de l’État, notre solution ludique et professionnelle dédiée à l’orientation et à l’emploi : OnyXP.

L’enjeu est de taille : connecter durablement les jeunes et les entreprises.

Un beau terrain de développement et de discussion entre ceux qui voulaient devenir garde forestier, enseignant(e), danseur(se) ou chercheur(se) en mathématiques lorsqu’ils avaient 15 ans !

Nous finissons cet article en reprenant les mots du directeur artistique d’une grande maison du domaine du luxe :

Jouer oui ! Parce que c’est être ensemble, parce que c’est la découverte de soi et des autres, parce que c’est laisser sa place au hasard, parce que c’est à la fois la maîtrise et l’abandon. Parce que c’est joyeux, jubilatoire même. Parce que c’est rebattre les cartes, parce que c’est le mouvement, la liberté, la fantaisie, la séduction, la légèreté. Là où il y a du jeu, il y a de l’espoir !”

Aujourd’hui plus que jamais, “stay hungry, stay foolish” !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer